Blogs

Séries et cinéma, histoire de petits et grands écrans

0
0

Tandis que Netflix débarque sur la Croisette en faisant parler de lui, les multiples articles opposant séries et cinéma se multiplient sur le net. Les séries TV feraient-elles donc si peur à Hollywood ? Pourtant, le grand écran n’en est pas à son coup d’essai pour adapter des séries en films… Retour sur cette histoire d’amour compliquée entre TV et ciné.

 COver Baywatch Copyright Paramount Pictures France

© Paramount Pictures France

L’adaptation d’une série en film : des codes à respecter

Parmi les dizaines de séries existantes, il existe comme au cinéma certains shows cultes. Et parmi ces séries à succès, certaines d’entre elles se sont vu adapter sur grand écran. Pourquoi ? Et bien cela dépend en réalité du style de série et de son succès. En effet, pour certaines, le choix a été fait, souvent suite à l’engouement des fans, de faire en sorte que l’histoire se prolonge au cinéma. On assiste donc sur grand écran à la suite des aventures de nos personnages préférés pour voir ce qu’ils sont devenus. En général, ils n’ont d’ailleurs pas beaucoup changé, comme en témoignent les adaptations hautes en couleur de Sex and the City ou d’Absolutely Fabulous. D’ailleurs, cela fait des années que les fans attendent une soi-disant suite de Friends, encore faut-il que tous les acteurs soient partants pour rempiler…

Sex and the city Copyright Metropolitan FilmExport

© Metropolitan FilmExport

Pour d’autres séries, il s’agit plutôt de sortir au ciné une adaptation plutôt fidèle de personnages souvent burlesques, drôles et/ou plutôt beaux gosses et évoluant en bande ou en duo. L‘Agence tous risques, 21 Jump Street, 2 flics à Miami ou Starsky et Hutch, la liste de ces buddy movies adaptés de séries à succès est longue et le but ici est surtout de jouer sur la nostalgie pour divertir les fans, même si l’intrigue du film tient généralement sur peu de choses. Le prochain en date dans cette catégorie sera Baywatch, alias Alerte à Malibu. On ne sait pas vous, mais de notre côté on a hâte de voir toute une nouvelle génération courir au ralenti sur la plage dans leurs maillots rouges !

Pour les autres adaptations, il s’agit en général de reprendre ce qui fonctionnait dans la série d’origine et de le remettre au goût du jour grâce aux moyens technologiques disponibles afin d’offrir un peu de grand spectacle. Dans ce domaine, ce sont souvent les séries d’action, de science-fiction et d’espionnage qui se réinventent sur grand écran. Chapeau melon et botte de cuir, Charlie et ses drôles de dames, les Incorruptibles, Star Trek et Mission Impossible en sont des exemples parmi d’autres. Pourquoi ces séries ? Car elles ont fondamentalement des personnages et intrigues très cinématographiques. Grâce à des personnages forts, des univers très riches à la James Bond ou 100% imaginaires, le passage sur grand écran est libre, se fait plus simplement et permet d’en mettre plein les yeux. De plus, on est quasi assurés, si le box office suit, de pouvoir faire une, deux, trois… ou des dizaines de suites ! Et oui, business is business, ne l’oublions pas !

mission impossible copyright paramount pictures france

© Paramount Pictures France

Rapport de force série/ciné : les temps changent !

Souvenez-vous : dans les années 90 et jusqu’à il y a peu de temps encore, on trouvait peu d’acteurs de séries aux génériques de films. L’étiquette « série TV » était pour beaucoup un handicap qu’ils devaient porter face aux directeurs de casting hollywoodiens. Certains y sont pourtant arrivés. Parmi eux, on aurait presque oublié que Bruce Willis a commencé dans Clair de Lune, que Will Smith était le Prince de Bel Air, ou bien que George Clooney a vu sa carrière décoller grâce à Urgences… Côté français, même combat, même si l’on retient surtout Jean Dujardin qui a fait du chemin depuis Un gars/Une fille. Le ciné était encore considéré à ce moment-là comme l’art le plus noble des deux, là où les acteurs de séries voulaient absolument percer. Aujourd’hui, il semblerait que ce soit l’inverse…

Les acteurs de ciné se battent désormais pour jouer dans des adaptations de séries TV ou bien dans des séries TV originales. Certains ont même relancé leur carrière en tenant le premier rôle dans de très bons shows. Exemples ? La superbe Glenn Close qui assure toujours autant dans Damages ou bien un certain Kevin Spacey qui fait tout pour arriver au pouvoir dans House of Cards. En France aussi, les acteurs se tournent vers le petit écran, preuve en était avec Marseille, la superproduction Netflix qui s’est payé le luxe d’avoir Gérard Depardieu et Benoit Magimel au casting.

Kevin Spacey House of cards © 2015 MRC II Distribution Company L.P; All Rights Reserved Sony Pictures Television Inc.

© 2015 MRC II Distribution Company L.P; All Rights Reserved/Sony Pictures Television Inc. All Rights Reserved.

Autre nouveauté côté petit écran qui ne fait qu’effacer encore plus la frontière entre la télé et le ciné : des séries sortent désormais en étant l’adaptation directe de films plus ou moins célèbres. Là encore, on note que les films d’action ou de science-fiction sont ceux qui inspirent le plus la télé : Limitless, Taken ou même L’arme fatale tentent en effet plus ou moins bien de recréer l’ambiance des films du même nom.

Une chose est sûre, aujourd’hui, entre les superproductions hollywoodiennes et les super-séries type Game of Thrones, il n’y a plus de fossé entre les univers et les séries ont enfin gagné leur titre de noblesse à juste titre. Avec un peu de chance, on arrêtera bientôt de comparer les deux afin de savoir lequel est le « meilleur ». Les séries ont d’ailleurs tellement le vent en poupe que les réalisateurs habitués au cinéma passent désormais sur le petit écran, trouvant un intérêt certain à pouvoir développer leurs histoires et leurs personnages sur plusieurs saisons et avec plus de liberté que ce qu’offre le cinéma. On peut par exemple citer Sense 8, série à succès Netflix imaginée et réalisée par les Wachowski à qui l’on doit entre autres Matrix, et qui pourtant n’arrivaient pas à trouver quelqu’un prêt à produire cette histoire d’êtres connectés autour de la planète…

Pour finir, et malgré la polémique actuelle à Cannes, il faut toutefois noter que ce festival de cinéma connu dans le monde entier diffusait également cette année les deux nouveaux et très attendus épisodes de la série Twin Peaks de David Lynch. Serait-ce enfin le signe de la fin de la « guerre » et de l’éternelle comparaison entre la télé et le cinéma ? Rien n’est moins sûr… Après tout, alors que le prix d’une place de cinéma pour un film ne cesse d’augmenter, les abonnements à des offres pour regarder des séries en illimité ne cessent d’être de plus en plus abordables. La suite, vous la connaîtrez donc, au prochain épisode…

Par @AnaBerno

AnaBerno Blogueuse

1 commentaire