Blogs

La programmation du 40ème Festival de Deauville est tombée !

0
0

Après quelques informations intéressantes données au compte-goutte, le Festival du Film Américain de Deauville vient de dévoiler toute sa programmation pour la 40ème édition qui aura lieu du 5 au 14 septembre prochains.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça donne envie d’y être ! Quelques noms prestigieux avaient déjà été révélés pour attirer notre curiosité. On savait que James Cameron, John Mc Tiernan, Jessica Chastain, Ray Liotta ou encore Will Ferrell seraient présents.

 

© The Weinstein Company

Un jury qui fait rêver

Désormais, nous connaissons également la programmation des films en compétition et en avant-première, même si nous attendons encore de savoir précisément qui viendra fouler les planches Deauvillaises parmi les équipes de films. Plus important encore, le jury de cette 40ème édition a été révélé ! Si nous savions qu’il serait constitué d’anciens présidents venus les années passées, nous savons désormais que Costa-Gavras aura la lourde tâche de nommer les films gagnants aux côtés de Jean-Pierre Jeunet, Emmanuelle Béart, Pierre Lescure, Claude Lelouch, Vincent Lindon (excellent président de l’année passé), Marie-Claude Pietragalla et André Téchiné.

Pour remettre le prix de la Révélation Cartier, l’autre jury Deauvillais sera présidé par la réalisatrice Audrey Dana. Elle encadrera la chanteuse Christine & the queens, Anne Berest, Lola Bessis, et les acteurs à dimension internationale Clémence Poésy et Freddie Highmore.

Une compétition avec un beau potentiel

Deux très beaux jurys avec des noms mondialement connus donc, et surtout des personnalités bien différentes. Ils devront décider de qui sera le film gagnant parmi la liste des 14 longs métrages américains suivants :

  • « A girl walks home alone at night », d’Ana Lily Amirpour
  • « I Origins », de Mike Cahill avec Michael Pitt
  • « It Follows », de David Robert Mitchell qui était en sélection officielle à Cannes
  • « Jamie Marks est mort » (Jamie Marks Is Dead), de Carter Smith
  • « Juillet de sang », de Jim Mickle qui revient à Deauville malgré les sifflements envers son « We are what we are » l’an passé.
  • « Love is strange », d’Ira Sachs
  • « The Better Angels », de A.J. Edwards
  • « The Good Lie », de Philippe Falardeau avec Reese Witherspoon
  • « Things people do », de Saar Klein
  • « Un homme très recherché » (A Most Wanted Man), d’Anton Corbijn, dernier rôle de Philip Seymour Hoffman
  • « Uncertain Terms », de Nathan Silver
  • « War Story, » de Mark Jackson
  • « Whiplash », de Damien Chazelle qui a secoué la Quinzaine à Cannes cette année
  • « White Bird » (White Bird in a Blizzard), de Gregg Araki (“Kaboom”) avec la jeune et talentueuse Shailene Woodley

 

© Why not productions

Des avant-premières prestigieuses

Mais le Festival du Film Américain de Deauville, c’est aussi son lot d’avant-premières ! A commencer par les films d’ouverture et de clôture, très attendus chaque année. Pour cette édition 2014, c’est le dernier cru de Woody Allen qui ouvrira les festivités avec « Magic in the moonlight » (en espérant voir Emma Stone et Colin Firth sur les planches). Pour terminer cette grosse semaine cinéphile, ce sera au tour de « Sin City 2 » de nous divertir et d’apporter son lot d’acteurs prestigieux dans la ville normande. Entre les deux, les festivaliers pourront découvrir en vrac des films drôles, romantiques, des documentaires ou des films plus fantastiques avec :

  • « Alex of Venice », de Chris Messina avec Mary Elizabeth Winstead
  • « Avant d’aller dormir » (Before I Go to Sleep), de Rowan Joffe
  • « Camp X-ray », de Peter Sattler avec Kristen Stewart
  • « Chef », comédie culinaire de Jon Favreau avec Robert Downey Jr et Scarlett Johansson
  • « Deepsea Challenge 3D : l’aventure d’une vie » (Deepsea Challenge), de John Bruno, Ray Quint & Andrew Wight, le nouveau documentaire marin de James Cameron (qui on l’espère pourra venir !)
  • « Get on up », de Tate Taylor, le biopic sur James Brown, par le réalisateur de « La Couleur des Sentiments »
  • « Infinitely polar bear », de Maya Forbes avec Mark Ruffalo
  • « Land Ho ! », de Martha Stephens & Aaron Katz
  • « Légendes vivantes « (Anchorman 2: The Legend Continues), d’Adam McKay, pour l’hommage à Will Ferrell, en sa présence
  • « Les Boxtrolls » (The Boxtrolls) d’Anthony Stacchi & Graham Annable, le studio qui nous a livré les excellents « Coraline » et « ParaNorman »
  • « Les Recettes du bonheur » (The Hundred-Foot Journey), de Lasse Hallström avec Helen Mirren et Charlotte Lebon
  • « The disappearance of Eleanor Rigby : them », de Ned Benson avec Jessica Chastain (présente) et James McAvoy

Des surprises à venir et des rendez-vous immanquables

© D.R

Pour couronner le tout, Deauville US rend toujours de beaux hommages aux personnalités importantes du 7ème art. Cette année, James Cameron, Jessica Chastain, John Mc Tiernan et Will Ferrell viendront en personne les recevoir. Mais le Festival pense aussi à ceux qui nous ont quittés et a déjà annoncé entre autres des hommages supplémentaires à Lauren Bacall et Robin Williams dont trois de ses films seront rediffusés (« Good morning Vietnam », « Will Hunting », « Le cercle des poètes disparus »).

Nul doute que les amateurs des séances de minuit à Deauville auront alors un beau programme cette année, qui reste encore à venir, tout comme celui de la traditionnelle Carte Blanche et des Docs de l’Oncle Sam. Nous connaissons déjà cependant le Prix Michel D’Ornano qui sera donné au film « Elle l’adore » avec Laurent Lafitte et Sandrine Kiberlain, et le prix littéraire Lucien Barrière qui récompensera « Le Fils » de Phillip Meyer.

Enfin, le Festival de Deauville est aussi désormais connu pour célébrer le 8ème art, à savoir la télévision, et « Deauville saison 5 » sera de nouveau de la partie pour la projection de séries en avant-premières ainsi que des conférences dédiées à l’univers du petit écran. Pour l’instant, nous savons déjà que « The Strain », la série vampirique de Guillermo Del Toro sera projetée. Reste à savoir si son réalisateur fera le déplacement jusque chez nous, mais on l’espère fortement !

En bref, une 40ème édition qui a l’air de mettre les petits plats dans les grands pour célébrer le 7ème art et 40 ans de cinéma américain. Nul doute que Deauville fera parler d’elle cette année, et on lui souhaite déjà un excellent anniversaire !

@AnaBerno

1 commentaire