Blogs

Harry Potter : À l’école des sorciers ressort au cinéma en 4K

2
2

On vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre… Un monde peuplé de moldus qui n’avaient jamais entendu parler de Poudlard, d’Horcruxes, de Patronus ou de carte du Maraudeur. Nous étions en 1997 et le premier opus des aventures d’Harry Potter sortait dans les librairies. Quatre ans plus tard, le phénomène étant devenu mondial, c’est le cinéma qui se lançait dans la Pottermania, pour débuter une saga désormais culte ! Magie oblige, le premier film Harry Potter à l’école des sorciers revient, plus beau que jamais, en salle, en version remasterisée 4K ! Accio excitation !

image 1

© Warner Bros tous droits réservés

On ne va pas vous faire l’affront de vous rappeler le synopsis du film, que vous avez déjà vu 24 fois dans votre jeunesse, et 43 fois adulte. Harry le persécuté et son destin incroyable n’a plus de secret pour personne de nos jours. A quoi bon aller voir ce film au cinéma du coup, nous demanderez-vous ? Et bien parce que, justement, vous ne l’avez certainement jamais vu au cinéma ! Et quand bien même ce serait le cas, déjà ça fait un bail donc le plaisir sera intact, et deuxièmement, si vous avez des enfants, pourquoi se priver de leur faire (re)découvrir au cinéma ? Pour avoir testé cette version en avant-première, croyez-nous, ça vaut le coup d’œil !

Cette ressortie du 12 septembre – cela n’aura pas échappé aux plus Potterheads d’entre vous – se fait deux mois pile avant la sortie très attendue des Animaux fantastiques 2 le 14 novembre. Une nouvelle saga cinématographique entamée en 2016 où l’auteur J. K. Rowling, à l’origine des romans, continue d’étendre son « Potter-vers » dans des scénarios narrant les aventures de jeunesse de Gellert Grindelwald et Albus Dumbledore aux États-Unis. Albus Dumbledore sera interprété par le parfait Jude Law qui saura apporter sa nonchalance et sa classe à un jeune magicien toujours décrit dans les romans comme impétueux et opposé aux règles. Face à lui, Johnny Depp incarnera le taciturne Grindelwald et on espère le voir moins sur-jouer comme il le fait depuis Pirates des Caraïbes… Sans oublier le retour de notre Eddie Redmayne préféré dans le rôle de Norbert Dragonneau, toujours filmé par David Yates, déjà aux manettes de la seconde moitié de la saga Harry Potter et du premier Les Animaux fantastiques.

Image 2

© Warner Bros tous droits réservés

On ne va pas vous mentir : l’impatience est totale et cette fin d’année sous le signe de la magie nous met des étoiles dans les yeux, 4 mois avant Noël ! Alors avis à tous les Gryffondor, Serdaigle, Serpentard et Poufsouffle : on chevauche son balai et on va redécouvrir la meilleure saga magique sur grand écran dans une définition de folie ! Méfait accompli !

Par @ChroniquesCanap

SignatureWLC_Quentin_Durand