News

Robert Downey Jr., la renaissance en super-héros

0
0

© The Walt Disney Company

Talentueux et profond, Robert Downey Jr. a un parcours cinématographique impressionnant malgré des problèmes personnels qui ont défrayé la chronique. L’acteur a su renaître grâce au rôle du super-héros Iron Man, qui a accru sa popularité. Retour sur la carrière du chef charismatique des Avengers.

Un enfant du cinéma

Fils des acteurs Robert Downey Sr. et Elsie Ann Ford, Robert Downey Jr. a baigné dès son enfance dans le milieu du cinéma. Après une première expérience dans un film de son père dans les années 70, il effectue ses études à Los Angeles. Il revient vite à New-York pour véritablement débuter une carrière de comédien dans les années 80 en tournant dans Baby, it’s you et Une créature de rêve.

2018_04_25_Portrait_Robert_Downey_Jr(c)StudioCanal

© StudioCanal

Il acquiert une véritable notoriété en participant à la célèbre émission télévisée Saturday Night Live et obtient la reconnaissance de la critique avec son rôle de Julian Wells, un cocaïnomane, dans Neige sur Beverly Hills (1987), adaptation du roman Moins que zéro de Bret Easton Ellis. Il enchaîne les tournages avec James Woods dans Coupable Ressemblance et Mel Gibson dans Air America et se voit obtenir le rôle de Charlie Chaplin dans le film de Richard Attenborough.

Son interprétation impressionnante lui vaut d’être nommé pour l’Oscar du meilleur acteur. Il étoffe ensuite son jeu grâce à ses rôles dans US Marshals et Prémonitions et débarque sur le petit écran dans la série Ally McBeal, pour laquelle il obtient un Golden Globe. Mais les années 90 vont se révéler compliquées pour Robert Downey Jr. qui lutte difficilement contre sa toxicomanie et son alcoolisme.

Un retour héroïque

2018_04_25_Portrait_Robert_Downey_Jr(c)D.R.

© Droits réservés

Après un passage à vide et des séjours en centre de désintoxication, l’acteur américain revient en pleine forme sur le devant de la scène au début des années 2000. Il enchaîne plusieurs projets ambitieux qui propulseront sa carrière au plus haut tels que Kiss Kiss, Bang Bang, avec Val Kilmer, Good Night and Good Luck de George Clooney en 2005 mais aussi Fur : un portrait imaginaire de Diane Arbus avec Nicole Kidman et Zodiac de David Fincher où il donne la réplique à Jake Gyllenhaal deux ans plus tard.

Il connaît ensuite le succès dans le registre comique avec Tonnerre sous les tropiques aux côtés de Ben Stiller. En 2008, Robert Downey Jr. intègre la longue lignée de super-héros Marvel en incarnant Iron Man. Depuis, l’acteur endosse son armure rouge dans chaque film de la franchise très lucrative. Ce rôle puissant lui apporte un regain de popularité auprès du public tout comme son interprétation du célèbre Sherlock Holmes en 2010 et 2012. Depuis, Robert Downey Jr. alterne entre son rôle d’Iron Man dans les blockbusters Marvel et des rôles plus émouvants comme dans Soliste en 2009 et Le Juge en 2014.

Le leader incontesté dans Avengers : Infinity War

Robert Downey Jr. enfile pour la neuvième fois son costume de super-héros pour incarner Iron Man, le leader des Avengers. Mentor de Spider-Man (Tom Holland), Tony Stark est un membre historique de la team Marvel qui tente de mener à bien une nouvelle mission périlleuse. Iron Man et plus de soixante autres super-héros vont tout sacrifier pour anéantir Thanos, en quête des six pierres d’Infinité permettant la destruction de la planète. Ce troisième volet d’Avengers est le plus ambitieux de la saga et promet des scènes spectaculaires.

Article publié le 25 avril.