News

Manhattan, ville de cinéma

0
0

New York City, alias La Grosse Pomme, a toujours fait rêver au cinéma mais c’est l’île de Manhattan qui est souvent le théâtre de folles histoires, qu’elles soient romantiques, comiques, historiques ou psychologiques. De nombreux grands réalisateurs ont choisi ce lieu comme décor inspirant qui devient souvent un personnage à part entière. Retour sur ces hommages cinématographiques à Manhattan.

Gangs of New York de Martin Scorsese

En 1846, le quartier de Five Points à Manhattan se retrouve envahi par deux gangs, les Dead Rabbits, émigrants irlandais, et les Native Americans qui se livrent une guerre sans merci. Le Père Vallon (Liam Neeson) se fait assassiner et les Native Americans règnent sur la Grosse Pomme pendant 16 ans jusqu’à ce qu’Amsterdam Vallon (Leonardo DiCaprio) ne se venge dans un bain de sang avec l’aide de la pickpocket Jenny Everdeane (Cameron Diaz). Martin Scorcese a reçu le Golden Globe du meilleur réalisateur pour ce film dont l’idée remonte à 1970.

2 Days in New York de Julie Delpy

Cinq ans après 2 Days in Paris, Julie Delpy retourne derrière la caméra pour réaliser son pendant américain. Marion, incarnée par la réalisatrice française, est de retour et installée à New York. Elle vit désormais avec Mingus (Chris Rock) et leurs enfants respectifs. Mais l’arrivée à Manhattan de la famille de Marion va chambouler leur existence paisible et donner lieu à un choc des cultures hilarant. Présenté au Festival du film Sundance, 2 Days in Paris est une parfaite comédie qui charme par son réalisme, son casting brillant et sa pointe d’absurdité.

Cosmopolis de David Cronenberg

Après le succès planétaire de Twilight, Robert Pattinson change totalement de registre en 2012 en incarnant Eric Packer, un golden boy de la finance à New York. David Cronenberg lui offre un rôle sombre et complexe d’un jeune homme paranoïaque et déconnecté de la réalité. Manhattan est paralysée par la visite du Président des États-Unis et le chaos s’installe. La vie d’Eric bascule en une journée alors que son empire s’effondre. Juliette Binoche, Mathieu Amalric et Sarah Gadon complètent le casting de Cosmopolis, adapté du roman de Don DeLillo.

Manhattan de Woody Allen

Dans ce film de Woody Allen, sorti en 1979, ce sont les relations amoureuses qui vivent au même rythme que Manhattan. Entre divorce, séparation, flirt, grande histoire et rendez-vous secrets, Woody Allen, Diane Keaton, Michael Murphy et Meryl Streep se perdent dans les secrets qu’ils tentent de cacher dans cette partie de la Grosse Pomme, que Woody Allen a filmée en décors naturels. Gros succès en France, Manhattan a remporté le César du meilleur film étranger et a bénéficié d’une ressortie en salle en 2002 attirant deux millions de spectateurs.

Manhattan Stories de Dustin Guy Defa

Après de nombreux courts-métrages, Dustin Guy Defa signe Manhattan Stories, son deuxième film narrant les destins plus ou moins croisés de plusieurs habitants de cet arrondissement de New York. L’énergie et l’imprévisibilité de Manhattan mettent un peu de piment dans les vies de Benny (Bene Coopersmith), Ray (George Sample III), Phil (Michael Cera), Claire (Abbi Jacobson) et Wendy (Tavi Gevinson). Le casting talentueux et la puissance du scénario ont emmené ce long-métrage au Festival du film Sundance en 2017 et arrive cette année sur nos écrans.

Publié le 16 mai.