News

L’humour selon Éric Judor

0
0

D’abord célèbre pour son duo comique avec Ramzy Bedia, Éric Judor a désormais une carrière cinématographique conséquente. Acteur et réalisateur de comédies, l’humoriste a fait bien du chemin depuis ses premiers sketchs ! À l’occasion de la sortie de Roulez jeunesse, découvrez cinq films dans lesquels le comédien rayonne.

image 2018_07_25_Dossier_Humour_selon_Eric_Judor (c)Céline Nieszawer

© Céline Nieszawer

La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes

Comédie culte qui a lancé le duo Éric et Ramzy sur grand écran, La Tour Montparnasse infernale est sorti en 2001. Le film relate l’histoire d’un commando qui investit le célèbre monument parisien afin de réaliser un gros casse. Le plan d’intervention est parfaitement maîtrisé, à un détail près : ils n’avaient pas prévu que deux laveurs de carreaux pourraient tout faire rater ! Réalisée par Charles Nemes, cette comédie est portée par l’absurdité du duo d’humoristes. Une suite intitulée La Tour 2 Contrôle infernale est sortie en 2016. Pour ce second volet, Éric Judor a réalisé le film et a également conservé son rôle aux côtés de Ramzy. Charles Nemes y fait quant à lui une apparition en tant qu’acteur !

Mohamed Dubois de Ernesto Ona

Pour son premier rôle principal sans son acolyte, Éric Judor interprète Arnaud Dubois, alias Mohamed, un jeune homme de bonne famille qui se fait passer pour un Arabe afin de séduire l’élue de son cœur. Du jour au lendemain, il passe des beaux quartiers à la cité, non sans quelques moqueries ! Ce film sur la thématique culturelle a de suite plu à l’humoriste acteur, lui-même né entre deux origines (autrichienne et guadeloupéenne). Ce long-métrage d’Ernesto Ona est aussi la première comédie romantique dans laquelle a tourné Éric Judor. Pour ce nouveau registre, il a bénéficié d’une partenaire de choc, puisque la belle Sabrina Ouazani interprète la femme qui fait tourner la tête à son personnage.

Les Nouvelles Aventures d’Aladin d’Arthur Benzaquen

Libre adaptation comique du célèbre conte des Mille et Une Nuits, Les Nouvelles Aventures d’Aladin est la première réalisation de l’acteur Arthur Benzaquen. Bienvenue dans un monde où Aladin vit à Bagdad avec un génie spécial interprété par Éric Judor ! Le jeune voleur tente par tous les moyens de mettre fin à la tyrannie du Vizir, tout en essayant de conquérir la belle Princesse Shallia. Cette comédie a été un véritable succès au box-office, cumulant 4,3 millions d’entrées en France. Ce n’est donc pas une surprise de voir le second volet Alad’2 sortir le 3 octobre prochain. Éric Judor sera de nouveau de la partie, en revanche, c’est désormais Lionel Steketee qui est à la réalisation.

Problemos d’Éric Judor

Sorti en mai 2017, Problemos est une comédie de et avec Éric Judor. Elle relate l’histoire de Jeanne et Victor, un couple de Parisiens de passage dans la communauté d’un de leurs amis. Installé sur une prairie, le groupe lutte contre la construction d’un parc aquatique et adopte un mode de vie totalement anti-capitaliste. Victor trouve tout cela très divertissant, jusqu’au jour où toute la population est décimée par une pandémie et que ce groupe est le seul survivant sur terre ! Inspiré des ZAD (zones à défendre), ce film a été coscénarisé par la célèbre comique Blanche Gardin, également actrice dans Problemos. Éric Judor a fait jouer d’autres comédiens humoristes dans son film, comme Marc Fraize ou encore Bun Hay Mean, également connu sous le pseudo de « Chinois marrant ».

Roulez jeunesse de Julien Guetta

Long-métrage réalisé par Julien Guetta, Roulez jeunesse est une comédie étonnante. Alex, un dépanneur automobile, se fait charmer par une femme lors d’une intervention et passe la nuit chez elle. Le lendemain matin, lorsqu’il se réveille, il se rend compte que sa nouvelle conquête a disparu en lui laissant un drôle de cadeau : ses trois enfants ! Petit à petit, Alex est obligé de se responsabiliser en tentant tant bien que mal de gérer des bambins inconnus. Roulez jeunesse n’est pas toujours drôle, puisqu’il flirte avec la thématique de l’abandon. Le réalisateur relève donc un défi de taille pour son premier film : amener Éric Judor sur le terrain du drame, avec des scènes très émouvantes, au milieu des rires !

Article publié le 25 juillet.