News

Les gaffeurs, ces éternels héros comiques

0
0

Maladroits, malchanceux, mais toujours le cœur sur la main, les gaffeurs sont aussi drôles qu’attachants. Figure emblématique des comédies, le gaffeur est un héros à part entière. De Pierre Richard à Peter Sellers, le cinéma a révélé de nombreux acteurs culte dont le talent comique a toujours fait briller les œuvres cinématographiques du genre.

2018_04_04_Dossier_Les_Gaffeurs(c)ArnaudBorrel

© Arnaud Borrel

La Chèvre de Francis Veber

Dans ce film culte de Francis Veber, sorti en 1981, le duo Pierre Richard et Gérard Depardieu crève l’écran. Les deux acteurs interprètent François Perrin, un comptable malchanceux, et Campana, un détective privé, en charge de retrouver la fille d’un PDG enlevée pendant ses vacances au Mexique. Leur enquête n’est pas de tout repos alors que les multiples bourdes de Perrin leur jouent des tours, parfois lourdes de conséquences mais extrêmement comiques. Ce monument de la comédie à la française a laissé sa marque par un grand nombre des scènes mémorables et des répliques qui font mouche.

Johnny English de Peter Howitt

Après l’inoubliable Mr Bean inventé pour la télévision et décliné au cinéma, Rowan Atkinson montre une nouvelle fois tous ses talents burlesques dans ce film franco-britannique sorti en 2003. L’acteur y interprète Johnny English, un agent secret parodique inspiré de James Bond, obligé malgré lui de surveiller les joyaux de la Couronne. Tous les autres agents ont été tués lors d’une explosion et le maladroit Johnny English est le seul à pouvoir sauver la Reine d’Angleterre avec un peu de malice, beaucoup de hasard et surtout quelques gaffes !

Les vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati

 

Prix de la critique internationale au Festival de Cannes en 1953, Les vacances de Monsieur Hulot est l’un des films les plus connus de Jacques Tati. Le cinéaste se glisse dans la peau de ce personnage atypique, drôle et candide, qui passe ses vacances au bord de la mer. Lors de son séjour à l’hôtel, on découvre différents types de vacanciers que Monsieur Hulot croise au gré de ses promenades, mêlant bévues et gaucheries. Fait amusant : Nicolas Hulot a révélé que Jacques Tati s’était inspiré de son grand-père pour le nom de son personnage.

La Party de Blake Edwards

 

Humoriste vedette au Royaume-Uni, Peter Sellers est aussi connu pour son rôle de l’inspecteur Clouseau dans La Panthère Rose et l’interprétation de personnages loufoques dans Docteur Folamour. Après ces deux succès, l’acteur britannique montre une nouvelle fois l’étendue de son talent comique dans La Party de Blake Edwards en 1968. Dans cette parodie de La Nuit de Michelangelo Antonioni, Peter Sellers incarne un figurant indien maladroit, qui se retrouve invité à une fête hollywoodienne où il enchaîne les gaffes. Entre quiproquos et maladresses, les invités de cette “party” commettent tous une succession de catastrophes. Hilarant et inégalé.

Gaston Lagaffe de Pierre-François Martin-Laval

 

 

Habitué des adaptations cinématographiques de bandes dessinées, Pierre-François Martin-Laval met à nouveau un héros de comics à l’honneur, en la personne de Gaston Lagaffe. Le procrastinateur le plus célèbre du monde de la BD décroche un stage dans la boîte Peticoin pour mettre en avant ses talents d’inventeur. Sauf que sa paresse et ses multiples bourdes lui attirent bien des ennuis et surtout l’exaspération de ses collègues… Révélé par la saga Les Tuche, Théo Fernandez brille pour son premier rôle-titre au cinéma grâce à son interprétation de l’incorrigible Gaston.

Publié le 4 avril.