News

Halle Berry, reine de l’éclectisme

0
0

Actrice réputée pour ses rôles physiques et engagés, Halle Berry a marqué le cinéma en tournant dans des longs métrages très variés. Oscarisée en 2002, elle n’a cessé d’enchaîner les rôles forts. Découvrez le parcours de la tête d’affiche de Kings.

image 2018_04_11_Portrait_Halle_Berry (c) Ad Vitam

© Ad Vitam

La jeune Halle Berry commence très tôt à s’habituer aux projecteurs. Sa vie s’articule autour du mannequinat, de ses études de journalisme et de ses cours de comédie. Elle commence à se faire connaître en participant aux concours de Miss USA puis de Miss World, avant de faire ses débuts à l’écran dans des séries télés. En 1991, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Jungle Fever de Spike Lee. La même année, elle tourne dans Le Dernier Samaritain, aux côtés de Bruce Willis. Sa carrière est lancée !

tumblr_nrqpqi0j1v1tfuw7qo1_250

Les années de gloire

Halle Berry joue ensuite dans des comédies, comme dans Boomerang avec Eddie Murphy. Elle tient également le rôle de Miss Stone dans l’adaptation cinématographique de La famille Pierrafeu. En 2000, c’est la consécration pour l’actrice : elle interprète Tornade, personnage qui contrôle les éléments météorologiques dans X-Men. Elle garde son rôle dans les suites de la saga sorties en 2003, 2006 et 2014.

Entre deux blockbusters, Halle Berry tourne dans À l’ombre de la haine de Marc Forster. Elle incarne l’épouse d’un homme condamné à mort. Pour sa performance, elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice. Elle marque ainsi l’histoire du cinéma en étant la première comédienne noire à décrocher cette distinction.

Une filmographie variée

Après ce grand succès, la jeune femme continue de diversifier ses choix de films. La même année, elle se prête au rôle de James Bond girl dans Meurs un autre jour aux côtés de Pierce Brosnan. En 2003, elle tourne dans Gothika, le thriller fantastique de Mathieu Kassovitz, puis dans Catwoman, pour lequel elle touche un cachet record, mais qui restera comme l’un des plus gros échecs de l’année 2004. En 2007, elle est à l’affiche des thrillers Nos souvenirs brûlés et Dangereuse séduction. La comédienne devient maman en mars 2008 avant de revenir en haut de l’affiche à partir des années 2010.

 

Productrice depuis la fin des années 1990, l’actrice s’essaye aux films indépendants avec Frankie et Alice en 2011. Halle Berry apparaît également dans la comédie romantique Happy New Year. Elle continue de tourner dans des films de science-fiction, comme dans Cloud Atlas où elle partage l’affiche avec Tom Hanks. Récemment, elle a campé le rôle de Ginger Ale dans Kingsman : Le Cercle d’or.

La queen parmi les Kings

Halle Berry est à l’affiche de Kings, le nouveau film de Deniz Gamze Ergüven, la réalisatrice de Mustang. L’histoire prend place dans un quartier modeste de Los Angeles. Millie est une femme forte, pleine de convictions, qui prend soin de sa famille et d’enfants démunis. En 1992, le procès Rodney King, un Afro-américain violenté par la police, affole la population locale. La rue devient alors le terrain de violentes émeutes. Millie tente de protéger les siens malgré l’atmosphère tendue, et les préjugés auxquels elle doit faire face. Grâce à ce rôle puissant et maternel, Halle Berry brille et s’affirme une fois de plus en tant qu’actrice incontournable.

Article publié le 11 avril.