News

Daniel Kaluuya, l’acteur qui monte

0
0

L’acteur britannique n’en finit plus de faire parler de lui depuis le succès de Get Out de Jordan Peele. Avec une filmographie déjà bien fournie et pointue, Daniel Kaluuya est en passe de devenir l’un des plus grands acteurs de sa génération. Retour sur l’ascension d’un jeune prodige.

2018_02_14_Portrait_Daniel_Kaluuya2(c)UniversalPicturesInternationalFrance

© Universal Pictures International France

Le Royaume-Uni, un tremplin bénéfique

Daniel Kaluuya, né en 1989 à Londres, ressent un attrait particulier pour la comédie dès son plus jeune âge et décroche des rôles rapidement dans des séries telles que Shoot the Messenger en 2006. Il enchaîne par la suite avec plusieurs apparitions dans des séries britanniques jusqu’à ce qu’il soit repéré pour rejoindre la bande de Skins, LA série pour ados par excellence.

Participant à la première génération, il incarne le personnage de Posh Kenneth entre 2007 et 2009 et profite de cette expérience pour parfaire sa plume de scénariste en écrivant deux épisodes. Grâce au succès de la série, il se fait un nom dans le milieu et continue d’enchaîner les rôles dans des séries, Doctor Who et Psychoville notamment.

Mais c’est en 2011 que le talent de Daniel Kaluuya dépasse les frontières grâce à son rôle de Bing dans le deuxième épisode de la première saison de Black Mirror. La série cartonne et cet épisode en particulier marque les esprits des sériephiles. Dès lors, l’acteur britannique fait partie des talents à suivre.

La consécration au cinéma

Grâce à un parcours sans faute sur le petit écran, le cinéma lui fait les yeux doux, à commencer par Eran Creevy qui lui offre un rôle dans Welcome to the Punch aux côtés de James McAvoy et Mark Strong en 2013. La même année, il retrouve Aaron Taylor-Johnson dans Kick-Ass 2 après avoir joué avec lui dans Chatroom. La carrière de l’acteur britannique commence réellement à décoller grâce au film de super-héros de Jeff Wadlow où il interprète Black Death.

© StudioCanal

Le réalisateur canadien, Denis Villeneuve, fait appel à lui en 2015 pour combattre le trafic de drogues aux côtés d’Emily Blunt dans Sicario. Le thriller est un véritable succès et permet à Daniel Kaluuya d’ajouter une ligne prestigieuse à son curriculum vitae. Deux ans plus tard, le jeune homme de 28 ans est choisi par Jordan Peele pour incarner le premier rôle dans Get Out. Le thriller horrifique produit par Blumhouse est la révélation de l’année et offre la consécration à Daniel Kaluuya, désormais connu et reconnu par le grand public.

Mêlant horreur et comédie, Get Out offre un divertissement profond et questionne le racisme ambiant aux États-Unis. La tension montant crescendo et le talent des acteurs ont fait le succès du film aussi bien auprès du public que de la critique. Il n’est donc pas étonnant que Get Out soit nommé aux Oscars dans la catégorie Meilleur Film et que Daniel Kaluuya soit nommé dans la catégorie Meilleur Acteur.

Black Panther, le blockbuster engagé

Le 14 février, on retrouve Daniel Kaluuya, véritable étoile montante, dans l’univers Marvel avec le film Black Panther de Ryan Coogler (Creed). Il y interprète W’Kabi et sera au cœur de l’affrontement entre Black Panther et son adversaire. T’Challa (Chadwick Boseman) aka Black Panther tente de reprendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine très développée technologiquement. Mais l’équilibre du royaume est menacé par un vieil ennemi, Erik Killmonger (Michael B. Jordan) que Black Panther et son équipe vont devoir affronter. Avec ce rôle, Daniel Kaluuya accède au statut de star en devenir et étendard d’un cinéma engagé. Son avenir à Hollywood semble bel et bien tout tracé.

Article publié le 14 février.